Limnos

Limnos
Album : Limnos

37 images
Voir l'album
Limnos dans Souvenirs 2012 IMG_46011-225x300

Limnos : une dernière et bonne escale !

 

 

A Mitilini, nous retrouvons l’agitation des grands embarquements. De nombreux grecs embarquent pour Thessalonique ; ça sent la fin des vacances….

Bon, c’est reparti pour 6 heures de traversée et on débarque à minuit à Mirina, le port de Limnos où on est accueilli par un kastro et une chapelle en hauteur tout illuminés. On couchera sur le port.

Le lendemain, prise de température pour prévoir le retour sur le continent par Thessalonique ou Kavala. On opte pour Thessalonique qui nous rapproche. On fera l’impasse sur Samothraki et Thassos  cette année.

Limnos est 4 fois plus petite que Lesvos et moins touristique. C’est calme, sans effervescence.

«  On y entend le silence » nous dira Georgios,l’Athénien qui y vient depuis 25 ans.,

Y ‘a que des plages paraît-il … C’est vrai : C’est sans doute sur Limnos que nous avons vu les plus belles plages de sable cette année.

On retrouve aussi les chapelles avec un toit à 2 pans en tuiles rouge et une abside à l’arrière.

Les côtes sont superbes, très échancrées, laissant entrevoir de belles petites plages, (pas toujours très accessibles). Le sud de l’île est plutôt plat mais présente des  couleurs pastels,fort agréables à l’œil. Le nord fera contraste car plus montagneux …

On démarre par la visite de Kontias  et une expo de peinture regroupant des artistes des Balkans. Le village est joli et typique et de là, on tentera une petite marche sous le soleil dans une zone écologique  .. pas vraiment intéressant!Trop monotone.

Nuit à Kotsinas au bord de l’eau  et petit bonjour à Maroula, une héroique résistante aux turcs  au 15ème siècle.

Nous ne ratons les quelques sites archéologiques de Limnos : Ifaistos et son beau théâtre romain aux pierres blondes et Kavirio. Là pas grand’chose d’autant que la grotte de Philoctète, (héros de la guerre de Troie) est fermée pour cause d’éboulements.

On se met à l’ombre car en dépit du vent, il fait encore un peu chaud….. ( 35/38 ° à l’ombre).

Plage à Plaka pour se rafraîchir et nuit au même endroit. Port tout neuf, bien propret et une activité de pêche un peu somnolente, ce qui nous surprend un peu…

Nous voilà à mi-parcours de notre découverte de Limnos. Les moulins à vent de Romanou sont un peu ordinaires, réquisitionnés par les fermiers du coin. Par contre, le site préhistorique de Poliochni est surprenant. Il date de 5000/4000 ans avant Jésus-Christ et fut détruit par un tremblement de terre en 1200 avant J.C.

Nous filons ensuite surAgio Sozon où nous espérons voir le «  sahara de Limnos ». le secteur est certes aride, sec  mais specticisme….

Halte à Moudros . beaux paysages autour de l’arche de Fanaraki . en revanche, leur fête du miel : nulle !

La région Nord se révèlera la plus montagneuse, vallonnée et plus verte. Les villages ne sont pas spectaculaires avec leurs grosses maisons de pierres.

Pour atteindre les sites les plus attractifs : le Cap Fa raklo et ses bizarres sculptures dans les rochers, Gomati et ses dunes de sable ( mini-désert), nous avons été obligés de louer à nouveau un petit 4×4 car c’est la piste/ trop risqué avec vany. Mais, on n’a pas regretté notre dépense.

Et, voilà, la boucle s’achève avec une journée à Mirina : port et capitale de Limnos.

Balade dans la petite ville et montée au Kastro d’où on bénéficie de superbes points de vue. En redescendant, nous avons croisé des cerfs.

Puis, une dernière plage avant le retour sur le continent prévu à 1h du mat, jeudi.

Après 9 h de bateau (on craint un peu la foule ..), on débarque à Thessalonique. Nous disposons encore d’une semaine pour flâner en Grèce.

Notre périple îlien 2012 s’est composé de nouveautés mais aussi de retours sur des îles «  coups de cœur ». Les souvenirs se sont emmaganisés au fil des semaines et se matérialiseront avec les photos prises ici et là.

Nous ferons sans doute un petit flash sur notre dernière semaine mais ce sera en France. Alors si le cœur vous en dit, vous pourrez jeter un œil au blog.

Merci de nous avoir suivi et pour vos commentaires très sympathiques.

Yassou à tous.

.

 

 

 

 

 

Articles récents

Lesvos (2)

Lesvos (2)
Album : Lesvos (2)

34 images
Voir l'album
Lesvos (2) dans Souvenirs 2012 IMG_42111-300x225

Lesvos (2) : Nord –ouest

 

 

Lesvos est une très grande île et d’étape en étape nous en faisons le tour. Nous voilà filant vers  Sigri et sa «  forêt pétrifiée »  il y a 20 millions d’année lors d’une éruption volcanique). La route est impressionnante : très tortueuse,  étroite et la terre volcanique de couleur ocre foncée. Les monts sont pelés et les pics agressifs. C’est un peu désertique. Les troncs fossilisés de la forêt offrent des couleurs magnifiques.

 

Nous remontons vers le Nord à la découverte de deux beaux et touristiques villages : Pétra et Molyvos.

 

  • Pétra : on grimpe les 114 marches pour atteindre la chapelle de «  La vierge au doux baiser » perché sur son rocher.
  • Molyvos : c’est le «  Kastro »( château) byzantin qui nous interpelle. Il domine magnifiquement la ville et le port. Les ruelles du village forment un entre-lacis très agréable à parcourir. Ici et là, une fontaine à arabesques rappelle la présence ottomane.

lire la suite


Lesvos (1)

Lesvos (1)
Album : Lesvos (1)

27 images
Voir l'album

Lesvos : 12 jours d’itinérance

 

Coucou ! Nous revoilà après une petite pause . Mais pas toujours facile de trouver  de l’électricité pour alimenter l’ordi ….

3 h 30 de traversée entre Chios et Lesbos où nous arrivons en plein après-midi. Fa caldo….

L’île a une forme en pince de crabe : nous en pincerons donc pour le sud et le golfe de Gera pour démarrer notre périple. Paysages plats et verdoyants, sans doute dus aux immenses oliveraies qui couvrent les collines. Il y aurait 11 millions d’oliviers sur l’île. La route côtière est assez bonne et on traverse des mini-villages où trônent cependant 3 ou 4 « tabernas » et 2ou 3 usines en ruines dans chacun.

La 1ère impression que nous avons de Lesvos ( elle se confirmera malheureusement) est que l’île est sale, pire qu’Astypaléa, non seulement autour des fermes mais un peu partout et on y regarde à deux fois avant de stationner.

Campement à Perama où nous assistons à un concert de musique traditionnelle.

Le voyage se poursuit vers Plomari. Vous connaissez son nom ? non !  On y fabrique un excellent ouzo. Pas de chance pour nous : c’est samedi et la fabrique comme le musée  sont fermés. On se rattrapera sur Mitilini. Nous galérons un peu pour nous positionner pour la nuit. Pas de parking en bord de mer . On pique vers l’intérieur. Passage délicat dans le village de Paléochori et on s’arrête près de la chapelle d’Arkasis. Bonne pioche : c’est la fête au village ; on y assistera…

Agassios et Profitis Ilias

Balade dans Agassios pour en finir avec le sud. Village typique avec des ruelles étroites et des passages voutés commerçants qui font penser un peu aux souks. Les maisons carrées aux toits à quatre pans en tuiles rouges (style architectural de l’île) s’étagent sur les hauteurs. Y’a affluence car on prépare la fête du 15 aout. On grimpe ensuite vers le «  Profitis Ilias » sommet de l’île (950m). Le lendemain, après une nuit dans la pinède du mont Olimbos, nous retournons au sommet du Profitis d’où on se régale de somptueux panoramas. On  fait une petite pause à nouveau dans la pinède : on a un peu de mal à s’arracher. Besoin peut-être de souffler un peu.

Allez ! Go vers Agia Parasekvi où nous visitons le musée des usines d’huiles d’olives industrielles  et stop à Kalloni , la capitale de la sardine et son port, Skala Kalonis. On y a goûté les sardines: «  fameuses ». Foultitude de bateaux sur le port et un va et vient incessant du soir au matin. Au petit matin, sur le quai bien encombré, les pêcheurs extirpent les sardines de leurs filets. Spectacle inédit mais pas osé faire de photos….

A 4 km, on tente le monastère de Limonos (15ème siècle). L’entrée de l’église est interdite aux femmes ! Un peu délabre mais chose étonnante, une cinquantaine de mini-chapelles de style byzantin entourent le monastère. Certaines ont des fresques modernes et récentes.

De là, nous gagnons Skala Eressos, village natal de la poétesse Sapho (chantre de l’amour et des affinités féminines). A Skala, a lieu tous les ans un grand rassemblement international de lesbiennes.

Nuit à Eressos et mini-concert dans un troquet donné par des musiciens typés et kitsch.

1er chapître clos pour Lesbos …. La suite dans Lesbos 2 !

 

Yassas


Chios (2): Le Nord et Chios-ville

Chios ( 2 )
Album : Chios ( 2 )

22 images
Voir l'album
Chios ( 2 ) : la région/ Nord et Chios-ville
1) Le nord
Après Volissos, l’exploration de Chios se poursuit sous la chaleur et quelques rafales éparses de vent.  Kali poli poli zesti ….. On recherche l’ombre et apprécions la fraîcheur vespérale. 
Changements de paysages :
massifs montagneux moins verdoyants, plus ou moins pelés et rocailleux mais de sacrées dénivellations et de somptueux panoramas qui s’offrent à notre vue tout au long de petites routes sinueuses. Le revêtement reste correct. Nous  appréhendons seulement la  traversée des villages aux ruelles étroites et les voitures stationnées «  à la bonne franquette ». Il faut parfois bousculer les braves grecs attablés aux terrasses des tabernas…. Sinon, pas un seul commerce dans ces villages que l’on voit heureusement sous le soleil.
On passera une nuit à Agiasmata, (village de bord de mer où des velléités de création de station thermale ont été faites) … Beau gâchis … La plage de galets noirs très agressive  n’incite guère à la baignade.
Grotte d’Agia Cala… Habitat néolithique. En nous glissant dans un groupe d’étudiants, nous avons eu droit à une bonne visite avec, en plus, un traducteur bénévole très aimable.

Chios ( 1): le sud

Chios (1)
Album : Chios (1)

26 images
Voir l'album

Chios :

Une île  intéressante aux paysages diversifiés

Nous v ‘là dans les  îles de l’Egée nord. ….

Débarqués au port de Chios, l’impression est surprenante : finies les allures cycladiques (bleu & blanc) mais plutôt une tendance turque. Les maisons sont carrées, plutôt en pierres ou avec des enduits colorés et aux toits de tuile rouge.

Sur Chios, le contraste est très net entre le sud et le nord de l’île.

Le  sud

Nous y avons vu des paysages vallonnés mais très agricoles : aucun  troupeau. C’est la culture de l’olivier, de l’amandier et surtout du lentisque ou arbre à gomme. Des champs à perte de vue où les arbres sont très facilement reconnaissables au cercle de craie blanche à la base du tronc. C’est pour faciliter la récolte de la résine ou mastic que l’on utilise en pharmacologie, dans les dentifrices, les vernis….

Cette culture a fait la richesse et la renommée de la région depuis le Moyen-âge.

Dans cette même région, de curieux villages.

Pirghi : hormis ces agréables ruelles, les maisons offrent des façades couvertes de dessins géométriques, grattés sur l’enduit lui-même

Mesta et Olimbi : villages impressionnants par leur dédales de ruelles étroites et sombres. De vrais labyrinthes. Pas question de s’y aventurer avec Vany et on peut s’y perdre facilement.

Emborios : très joli petit port d’où l’on peut atteindre une plage de galets noirs contrastant avec les couleurs ocrées des falaises environnantes.

Et, nous avons aimé la plage de Vroulidia nichée dans une superbe crique

Toujours dans la partie sud, deux autres villages nous ont interpelés.

Avgonima aux austères maisons de pierre, trop bien restaurées ( merci l’Europe..) qui nous ont rappelé celle du Magne.

Anavatos et son château en ruines, perché sur son éperon rocheux. Magnifique point de vue. Village désert ( une quinzaine d’habitants seulement), maisons à l’abandon mais témoins de l’histoire (massacre turc en 1822)

On en termine avec le sud avec Volissos, pays natal d’Homère (L’Iliade et   l’Odyssée). Décevant malgré un château médiéval qui domine  un village à plusieurs entrées. Nous avons évidemment choisi la mauvaise  et grimpaillé dans des ruelles herbues bordées de maisons en ruines !!! Pas le moindre petit commerce annoncé. Si, en fait, fallait trouver la bonne entrée et nous avons pu faire quelques courses.

Petit tour d’horizon du sud terminé.

Yassas.

Ne perdez pas le nord : vous le découvrirez dans un autre texte.

@ ++++

 

Chios ( 1): le sud dans Souvenirs 2012 IMG_36481-300x225

Articles plus anciens

Samos

NIsyros

Astypaléa

Amorgos / Iraklia

Syros

caravane desert et montagne |
Americansfunanbule |
Balkans2012suite |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lyonsaintjacques
| aventureautourduglobe4
| aventureautourduglobe5